arrow-down-illu

Les cuisines

Il n'y a pas une cuisine chinoise mais de nombreuses variétés régionales.

Toutes basées sur les cinq saveurs : le sucré, le salé, le piquant, l'amer et l'aigre (ou acidulé), jonglent avec les couleurs, les formes et les textures. Un festival !

Yin ou yang ?

Les deux ! Certains aliments sont considérés comme étant féminins, suaves, humides, mous, froids et donc rafraîchissants : Yin. Et d'autres comme masculins, secs, frits, durs, épicés ou à base de viande, chauds et donc revigorants : Yang. Toute une philosophie !
[bold]Yin[/bold] ou yang ?

Singulières saveurs

Les recettes chinoises se reconnaissent instantanément à leurs ingrédients typiques : champignons séchés, pousses de bambou, châtaignes d'eau,  tofu, sauce soja, sauce huître, sésame, vinaigre de riz… Un monde véritablement à part.

Pluie d'épices

Subtilement dosées, elles enchantent chaque plat : gingembre, mélange 5 parfums (poivre anisé, clou de girofle, cannelle, anis étoilé, fenouil) et bien sûr curry (mélange de curcuma, gingembre, cumin, moutarde, laurier…).  Euphorisant !
Pluie d'[bold]épices[/bold]